VEF Blog

Titre du blog : Le petit monde d'angelthestrange
Auteur : angelthestrange
Date de création : 04-01-2010
 
posté le 20-06-2011 à 21:11:20

L'hygiene de l'assassin d'Amélie nothomb

 

 Voici un livre que j'ai lu il ya quelques années de ma romancière préférée: Amélie nothomb .

 

 

Prétextat Tach, Prix Nobel de littérature, monstre de misanthropie et d'obésité, vit reclus depuis des années. A l'annonce de sa mort prochaine, des journalistes du monde entier se pressent pour interviewer le célèbre écrivain.

 

 

 

 

Prétextat Tach, Prix Nobel de littérature, monstre de misanthropie et d'obésité, vit reclus depuis des années. A l'annonce de sa mort prochaine, des journalistes du monde entier se pressent pour interviewer le célèbre écrivain. Quatre journalistes, avides de scoops, affrontent d'abord le vieillard au silence acerbe et à la parole venimeuse dans un duel verbal sans merci. Vite désarmés, ils fuient épouvantés. Nina, la cinquième, fera face à la cruauté cynique et à la misogynie de l'octogénaire. Armée d'un certain savoir sur lui, elle parviendra à percer à jour son secret : sous son œuvre se cache le crime, et sous ses mots le récit d'un passé trouble.

 



Ce roman marque en 1992 l'entrée fracassante d'Amélie Nothomb dans le monde des lettres : à vingt-cinq ans, elle remporte, grâce à son premier roman, un succès fulgurant.

 

 

 

 

 

 


Dans son roman, elle nous propose une approche de l'univers de la littérature pleine de critique et de sarcasme. Les journalistes littéraires, non moins avides de scoops que leurs confrères, y sont présentés comme des êtres incultes, stupides et obséquieux. Quant à l'écrivain, il ne doit son succès qu'à un gigantesque malentendu : « Voyez-vous, le sommet du raffinement, c'est de vendre des millions d'exemplaires et de ne pas être lu ». En effet, la plupart des gens lisent sans lire. Avec cynisme, Amélie Nothomb tourne en dérision les lieux communs de l'étude littéraire : identification de l'auteur à ses personnages, interprétation métaphorique, livres à message ne sont que des inventions d'illettrés. Pour elle, l'écriture est un « acte physique, sensuel et vivifiant ». Elle est continuation de soi, compagne de solitude, expression de son vécu le plus intime.

 

Commentaires

rebelle le 23-06-2011 à 13:23:01
kikou je vous remerci pour votre gentil com gros bisous
harfang le 22-06-2011 à 11:09:36
ah j'avais bien aimé ce livre, lu à l'époque de sa sortie. J'avoue avoir décroché depuis quelques année d'Amélie Nothomb, peut être à cause des sorties systématiques chaque année...
djou le 21-06-2011 à 10:14:25
Merci pour ton ti passage Sourire, je trouve ton blog très agréable, tout en finesse! Pour Amélie, j'ai une préférence pour "la métaphysique des tubes", mais en effet c'est tout de même difficile de faire son choix Sourire!