posté le 26-03-2012 à 22:16:03

robert les noms propres d'Amélie Nothomb

Lucette est une jeune fille de 19 ans qui avait attendu toute autre chose de la vie mariée. Depuis qu’elle a annoncé sa grossesse, Fabien ne s’intéresse plus à elle et sort les nuits sans lui dire où il va. En plus, il a décidé de donner à son enfant un prénom banal, comme Tanguy ou Joëlle. Un jour, le bébé fait le hoquet dans le ventre de Lucette et elle tue Fabien. Elle accouche en prison et se penche le lendemain, après avoir nommé son enfant Plectrude, pour que tout le monde sache combien cette petite est spéciale.Plectrude est adopté par sa tante Clémence, qui l’aime de tout son cœur. A l’école primaire, Plectrude n’a pas trop d’amis, mais elle est une star au ballet. Avant d’être acceptée à l’école de ballet, elle tombe amoureuse du nouveau dans sa classe, qui porte le nom Mathieu Saladin. Elle ne l’ose toutefois pas lui avouer et elle part avec l’idée qu’elle ne le reverra jamais.A l’école de ballet, elle devient anorectique. Elle se décalcifie et se casse ainsi les jambes. En apprenant que sa fille adoptive ne pourra plus jamais danser, Clémence la renie. Elle raconte à Plectrude l’histoire de sa vraie mère et Plectrude est subjuguée. Son objectif dès ce moment sera d’avoir un enfant et se suicider à l’âge de dix-neuf ans. Quelques semaines après la naissance de Simon, Plectrude l’abandonne chez elle et va à Paris pour se noyer. Juste avant qu’elle ne puisse sauter, Mathieu Saladin l’aperçoit. Il lui déclare son amour et promet de lui aider à élever son enfant. Des années plus tard, Plectrude et Mathieu rencontrent Amélie Nothomb et la tuent.

 


 
 
posté le 12-03-2012 à 14:42:33

Les chaussures Italiennes de Henning Mankell

À 66 ans, Fredrick Welin vit reclus depuis 12 ans sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’immerge chaque matin.Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée 40 ans plus tôt. Harriet qui se meurt d’un cancer exige qu’il tienne une vieille promesse : lui montrer un lac forestier éloigné. Périple peu nostalgique et ponctué de reproches.Au retour elle souhaite s’arrêter chez sa fille Louise. Choc : Fredrick découvre qu’il est le père de Louise. Marginale, elle habite dans une caravane entourée d’originaux, dont un vieux bottier italien auquel elle commande une paire de souliers pour son père.Commence le lent dégel intérieur du narrateur. Ses retrouvailles avec le monde des émotions humaines le poussent à rencontrer Agnès, la jeune femme qu’il a accidentellement amputée d’un bras sain, et à obtenir son pardon.Au solstice d’été, Louise débarque avec sa mère au plus mal qui veut mourir sur l’île. La fête pour son anniversaire est un moment de magie et de réconciliation. Harriet meurt après lui avoir dit qu’elle n’a jamais aimé que lui.

 


 
 
posté le 05-03-2012 à 15:51:24

Polisse De Maiwenn

Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ? Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade.