posté le 16-03-2011 à 12:11:01

"Lettre d'une amoureuse morte" de Nathalie Rheims

C'est une femme seule, dans sa chambre, terriblement seule, face à elle-même, confrontée à l'abandon, suspendue fragilement à la fin d'un amour. Le corps qui se consume fait face au corps manquant. Elle demeure "sans commencement ni fin/dans l'immobilité évanouissante/incapable du moindre geste". Une amoureuse morte qui s'éteint heure après heure, jour après jour, des heures qui rongent, dévorent, engloutissent. "A présent, il est trop tard, le temps a basculé, il a trop attendu, tour à tour magicien ou fossoyeur, il me recouvre aujourd'hui de son drap, et sera bientôt mon linceul." C'est un passé qui s'effondre, c'est encore un avenir qui se dérobe. "L'espace le temps plus rien ne m'est possible." Restent alors les moments collectionnés près de l'amant, "instants précieux, choses rares, introuvables". Voilà tout le prix à payer pour un amour passion, "amour fusion de métal et de sang".

Sous forme de monologue, en une prose poétique subtile, cette Lettre d'une amoureuse morte est un long râle, plaintif et douloureux sur l'amour défunt. Une lettre marquée par l'espoir mince, s'effaçant, l'attente vaine, la jalousie tenace et naturelle, les silences insoutenables et les souvenirs envolés, feux souvenirs, dansant comme des lucioles dans un cimetière désert. --Céline Darner

 

 

 

 

 

La femme parle encore. Elle attend toujours. Elle songe qu'elle va se réveiller. Elle sait qu'elle ne vivra jamais avec lui. Il est trop tard: le temps a basculé. Sous nos yeux, un puzzle se fait et se défait, une bataille sourde et vide d'espoir se déroule. C'est un long voyage qui commence dans cet espace clos. Des néons s'allument et s'éteignent. La nuit enferme le jour.

Récit d'une passion, récitatif douloureux, Lettre d'une amoureuse morte tend un miroir où chacun, homme ou femme, peut se reconnaître. Le lire, c'est en partager le risque, en mesurer l'implacable sincérité.

 


Commentaires

 

1. harfang  le 17-03-2011 à 09:59:49  (site)

Je n'ai jamais lu de Nathalie Rheims... c'est la soeur de Bettina, la photographe ?
Ça donne vraiment envie en tous cas...
merci pour l'info.
Je note, je note Sourire

2. harfang  le 18-03-2011 à 08:58:36  (site)

ce livre est dur à trouver... pas à la bibliothèque, pas à la fnac... je vais aller voir sur amazone maintenant...
aller bon WE à toi Sourire

3. angelthestrange  le 18-03-2011 à 15:09:31  (site)

regarde sur priceminister il est à 0.90€ , j'achete la plupart de mes livres en occaz depuis un an comme ça quand il me plaise pas je les revends, bon week end

4. le-royaume-de-marquise  le 21-03-2011 à 10:12:48  (site)

Révérence ma chère Angélique

C'est avec un beau soleil que je viens te rendre visite en espèrant que tu vas bien et que ton week-end s'est bien passé ? Mon fiancé et moi ça va, super week-end avec mes cousins, un de mes oncles et une amie.On a bien ri, ce sont des bons vivants alors ça promet pour le mariage ! LOL

Je ne connais pas ce livre ni cette auteure, merci pour cette découverte.J'aime bien tes articles, ils sont intéressants et jamais lassants.

Je te souhaite de passer une agréable semaine, bon courage pour le boulot.Merci pour tes visites, c'est toujours un plaisir de te lire.
Gros bisous de nous deux.

Marquise sombre (Florence)

5. harfang  le 21-03-2011 à 10:44:11  (site)

ça y est je viens de me le commander ! attention les yeux !!!!

6. harfang  le 22-03-2011 à 11:16:11  (site)

j'espère que je vais le recevoir bientôt Sourire
bon mardi en attendant Sourire

7. harfang  le 24-03-2011 à 12:25:01  (site)

il est parti mais toujours pas arrivé ! bouhouhouhou

 
 
 
posté le 11-03-2011 à 19:06:16

La caverne de la rose d'or

Un coffret est sorti en France en 2008 regroupant l'intégralité de la série remastérisée ainsi qu'un DVD bonus. Il s'agit du seul support DVD existant pour la série.

 

 

 

 


La Caverne de la rose d'or ou Fantagaro (Fantaghirò en version originale) est une série de cinq téléfilms de romantic fantasy italiens réalisée par Lamberto Bava, et diffusée en France de 1991 à 1996 sur M6.

Le récit, situé au Moyen Âge, raconte des aventures de Fantagaro, une princesse intrépide qui, vêtue comme un homme pour passer au travers des règles de l'époque, part guerroyer pour sauver son royaume et les personnes qui lui sont chères.

 

 

 Cette saga était en 4 partie que certainement  la plupart ont du voir sur m6 pendant les fetes de noel.

 

 

 

 

 

 

 

La princesse se rebelle:

 

Dans un pays en guerre depuis des décennies vit un roi. Il a deux petites filles, Catherine l'ainée, remarquable pour son intelligence, et la belle Caroline. Cependant, la reine vient à mourir en donnant naissance à une troisième petite fille. Le roi, qui désirait un fils héritier du trône, est déchiré par la mort de sa femme et s'en prend à l'enfant en la conduisant dans la grotte de la « bête sacrée » pour l'offrir en sacrifice. La Sorcière Blanche, qui avait prédit la naissance d'une fille, intervient discrètement. Le roi ouvre alors les yeux sur son geste et décide de lui accorder la vie sauve. Il baptise l'enfant Fantagaro.
D'un tempérament rebelle au premier abord vis à vis de sa situation de femme « naturellement inférieure », elle se révèle d'une grande générosité et met tout en œuvre pour aider son père. Elle décide alors de se faire passer pour un homme afin de pouvoir défier en combat singulier le prince ennemi Romualdo.

 

 

 

 

 

 La sorcière noire :

 

Dans une forêt lugubre et effrayante, se trouve un ténébreux château dans lequel vit une reine noire, cruelle au point de se fait appeler la sorcière noire. Celle-ci répugne l'amour que la reine Fantagaro et le roi Romualdo éprouvent l'un envers l'autre. Pour les séparer et semer le mal, la sorcière fait capturer le père de Fantagaro peu de temps avant le mariage de celle-ci avec Romualdo. Ce dernier part alors en guerre pour ramener le souverain et pouvoir se marier avec la femme qu'il aime. Quant il pénètre dans la forêt noire, la sorcière prend l'apparence de Fantagaro et emmène Romualdo dans son château. La sorcière noire jète un sort a Romualdo, afin qu'il oublie définitivement Fantagaro et qu'il tombe amoureux d'elle.

 

 

 

 

 

 La reine des ténèbres:

 

Les enfants de rois et de reines sont enlevés par le prince des ténèbres, Tarabas, à cause d'une prophétie lui annonçant sa défaite face à un enfant royal. Malheureusement, Romualdo tombe dans l'eau contaminée par l'armée du prince des ténèbres en sauvant les enfants de Catherine et Caroline, et se transforme en pierre. Fantagaro va alors tout tenter afin de sauver son amour et cela va la conduire, avec l'aide de la reine noire, auprès de Tarabas.

 

 

 

 

 

 

 L'empereur du mal :

 

Le diabolique Darken, père de Tarabas, est bien décidé à conquérir le monde en le réduisant à néant. L'enfant guerrier Parsel lance un appel à l'aide de l'Orient : le mal s'apprête à prendre le pouvoir. De son côté, Fantagaro est affaiblie par la mystérieuse disparition de Romualdo et celle de son peuple, provoquées par le passage du « nuage noir ». Elle n'a cependant pas perdu son courage et répond à l'appel du jeune Parsel. Fantagaro, Parsel et Tarabas (qui est devenu un ami cher auprès de Fantagaro) partent alors à la recherche du royaume où vit Darken, l'empereur du mal.

 

 

 

 

 Le retour de fantagaro :

 

 

La Sorcière Noire enlève Fantagaro et compte bien l'exécuter. En prison la jeune reine rencontre un individu étrange qui affirme être un cavalier d'un autre monde fuyant son créateur, le terrible « Sans Nom », un ogre mangeur d'enfants. Suite aux souhaits des jeunes enfants qui cherchent un héros pour délivrer leur pays du mal, Fantagaro se retrouve téléportée dans cet autre monde et échappe de justesse à son exécution. Elle devra combattre le « Sans Nom » aux côtés du chevalier Aries.

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. harfang  le 14-03-2011 à 09:06:03  (site)

j'ai raté ça... mais à noël je n'étais pas là... je vais voir s'il l'ont à la dvdthèque Sourire

2. le-royaume-de-marquise  le 14-03-2011 à 11:51:27  (site)

Révérence chère Angélique

Merci pour tes visites qui me font toujours très plaisir, c'est sympa de passer sur mes trois blogs.Je poste souvent des articles, dès que j'ai un moment.Le nouveau est moins visité mais bon cela ne fait pas longtemps que je l'ai crée, il faut laisser aux gens le temps de venir...

J'espère que tu vas bien ? Mon fiancé et moi ça va.Les préparatifs du mariage avancent bien.J'ai encore deux essayages à faire avec mes deux robes.Pas d'ourlets à reprendre ça va impeccable avec les jupons trois cerceaux.Je suis petite alors il faut souvent reprendre la longueur mais pas là tant mieux.Je suis aidée par ma cousine (mon témoin) et une amie (ma demoiselle d'honneur), elles nous aideront également pour la déco de la salle, des tables, etc...

Je connais cette série, je l'avais vu à l'époque et j'avais bien aimé.C'est super que ce soit sortit en DVD !

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles, merci pour ta fidèlité et ta gentillesse ma petite Angélique.Passes une agréable semaine, gros bisous de nous deux.

Marquise sombre (Florence)

3. angelthestrange  le 14-03-2011 à 14:18:56  (site)

à harfang , t'inquiete c'est pas passé à noel mais ça passé y a 10 ans , comme je suis nostalgique ça me rapelle mon enfance.

4. harfang  le 14-03-2011 à 16:34:14  (site)

c'est bien ce qu'il me semblait... Clin doeil

5. harfang  le 16-03-2011 à 10:41:37  (site)

bisous doux d'un mercredi sous le soleil bien qu'il ait annoncé de la pluie ... Sourire

6. baronne  le 16-03-2011 à 11:38:17  (site)

bonjour,
les livres à Teulé j'en ai lu deux/trois et j'ai bien aimé, mais celui-là, j'ai eu des peines à le finir bien que l'histoire soit intêressante, franchement j'ai eu du mal avec , il m'a fallu deux mois pour arriver au bout, ce qui n'est pas le cas d'ordinaire.

 
 
 
posté le 11-03-2011 à 12:11:13

Orgueil et préjugés

 

 

 

 

 

 

Dans un petit village d'Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L'arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elisabeth dans des affaires de coeur tumultueuses. Cette dernière découvre l'amour en rencontrant le bel et aristocratique Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s'ensuivent avant de tomber dans les bras l'un de l'autre à la grande surprise des Bennet.

 

 

 

 Grand classique de la littérature anglaise, Orgueil et Préjugés est à l'origine du plus grand nombre d'adaptations fondées sur une œuvre austenienne, tant au cinéma qu'à la télévision

 

 

 

 

Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice) est un roman de la femme de lettres anglaise Jane Austen paru en 1813. Il est considéré comme l'une de ses œuvres les plus significatives et c'est aussi la plus connue du public

 

 

 

.

 


Commentaires

 

1. harfang  le 14-03-2011 à 09:07:08  (site)

j'ai adoré tant le livre que le film. D'ailleurs souvent les Jane Austen sont montés au cinéma et c'est souvent une grande réussite.

 
 
 
posté le 06-03-2011 à 12:13:08

Il était une fée de léa silhol

Vous avez été bercés de leurs contes et croyez tout connaître d'elles ? Détrompez-vous. Les fées ne sont pas ce que vous croyez.
Entrent pour moitié, dans le délice de leur vision, d'implacables dangers. Leurs cadeaux sont des pièges, et leurs faveurs des prisons. Elles vivent dans un monde entre Ombre et Lumière, qui ne partage ni ne comprend nos valeurs. Pour apercevoir le reflet poignant de cette magie, nous ne pouvons qu'avancer jusqu'à la frontière, cette zone de crépuscule où la rencontre interdite entre nos univers se fait.
Et ramener avec nous la brûlure précieuse d'un rire cruel ou de la douceur d'une main. Ici nous nous tiendrons, l'espace de quelques histoires ; histoires où les tours sont scellées et les nefs stellaires, où des guerres se livrent ou des amours se nouent. Et où les fées dévoilent, derrière le masque de leurs mains, des visages anciens et nouveaux ; des visages du passé ou du présent, beaux et terribles, et que nul mortel amoureux de leur peuple ne pourra oublier.

Une anthologie sublime qui se passe de commentaires.. redecouvrir ces fées d'un autre oeil, bien loin des clichés du genre...

 

 

 

Si vous aimez les fées , le monde de la féerie , je vous conseille le blog de mon amie Lorien qui parle de sa passion :

 

http://lorien.vefblog.net/

 

 

 


Commentaires

 

1. harfang  le 09-03-2011 à 11:22:23  (site)

j'adore les fées... vais-je me laisser tenter ?

2. harfang  le 10-03-2011 à 14:13:51  (site)

à propos de féérie, ça y est, quelques photos sont chez moi si tu veux re-passer...
merci déjà d'être venue Sourire

3. harfang  le 11-03-2011 à 09:18:11  (site)

et je te souhaite un bon WE ! c'est ça qui est bien quand on part quelques jours et qu'on revient en milieu de semaine... le WE arrive plus vite !!! Rire

4. blackwolf  le 13-03-2011 à 21:39:41  (site)

Bonsoir !

Sous tes bons conseils, j'ai lu la Sèvre et le Givre et j'ai adorée ! Tant par le style ( à vrai dire, c'est plutôt rare de voir d'aussi bons écrivains de nos jours), que par l'univers qu'elle nous présente en s'inspirant des mythes celtes. Merci de me l'avoir fait découvrir, ces livres sont de vrai merveilles !

 
 
 
posté le 02-03-2011 à 09:22:02

Vicky Cristina Barcelona

 

 

 

 

 

 

À Barcelone, Vicky et Cristina, deux Américaines, sont hébergées chez la famille de Vicky pour l'été, l'une pour achever son master en Identité Catalane avant son mariage, l'autre pour se remettre de sa dernière rupture et continuer à chercher des expériences sensuelles et amoureuses. C'est alors que Juan Antonio, artiste peintre charmeur leur propose de venir passer un week-end à Oviedo, pour passer du bon temps ensemble, et éventuellement faire l'amour. Malgré une première réticence de Vicky, les deux amies s'envolent alors avec lui pour le week end. Des problèmes apparaissent, les deux femmes ayant une vision diamétralement opposée de ce que peut être l'amour et son approche. La situation se compliquera plus tard quand réapparaîtra María Elena, l'ex-femme de Juan Antonio, avec laquelle il entretient une relation encore violente après un divorce où elle a manqué de le tuer.

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. harfang  le 02-03-2011 à 12:09:42  (site)

:( j'avais détesté ce film et pourtant j'adore Pénélope Cruz ! personne n'est parfait Sourire

2. harfang  le 03-03-2011 à 12:02:49  (site)

Oui Volver c'est vraiment bien. Si tu aimes Pénélope Cruz, regardes d'autres Almodovar. (Je suis une fan) et depuis quelques années c'est son actrice fétiche Sourire

3. American_Process  le 12-03-2011 à 22:17:26  (site)

Bonsoir
sympa ton blog, c'est bien de parler cinema Clin doeil
bon week end bisous

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article